ressources les personnalités chorégraphes Ex nihilo

Installé à Marseille, ex nihilo est un collectif de danseurs et musiciens emmené par Anne Le Batard.
Tous ont la volonté de prendre l’espace public comme lieu de travail et de représentation.
Les relations entre les hommes, l’histoire et l’architecture d’un lieu forment les contraintes de leurs créations. ex nihilo privilégie le contact, l’écoute, une danse réactive au milieu, spontanée. Des mouvements revendiqués comme prise d’un territoire.
Une rue, un mur pour La plus belle heure (1997), une plage à marée basse Loin de Là (2000), une place de village Salida (2001), le quartier Belsunce à Marseille Projet Passants (2002), une ruelle Calle Obrapia #4 (2003), un espace intérieur pour Passants (2004), une spectacle itinérant en deux temps Trajets de vie/Trajets de ville (2007), la fin d’un marché Assemblements (2009), un mur, trois planches et trois danseurs Si 3=3 (2010), une création franco-coréenne et un mur Nal Boa [regarde moi] (2010), une création qui s’adapte à chaque lieu Détail#3 (2012), un carnet de route d’un projet urbain réalisé de Marseille à Séoul en passant par Copenhague, Casablanca, Tunis, Durban, Alexandrie, Rosario Le Nom du lieu (2014), des espaces intérieurs Iskanderia leh ?, la présence de la peinture et du dessin Derrière le Blanc (2015), deux chorégraphies à partir du même point de départ In-Paradise/Paradise is not enough, Quarantaine (création in situ), Parcours dansé au port de pêche de Saumaty à L’estaque (Marseille) D’un commun accord (création in situ, 2018)
 

Passants Entretien entre les danseurs du collectif ex nihilo et Johanne Larrouzé la compagnie, septembre 2002 (PDF - 105.6 ko)

Passants à la Minoterie (extraits)